HC Sierre

La légende Bezina a remis ça

Le HC Sierre, club de tous temps populaire, a principalement un passé en 2e division, bien qu’il ait disputé la demi-finale des play-off de Ligue A en 1986. Ce furent d’ailleurs les premiers play-off de l’histoire du hockey suisse. Ce passé en 2e division a été à deux reprises bousculé par les aléas sportifs et financiers.

Ainsi Sierre a dû militer seulement en 1re Ligue de 1992 à 1998. On retiendra que dans l’équipe de 1998, promue donc en Ligue B, il y avait les légendes Jean Gagnon (promu avec Lausanne en LNA en 1995) et Didier Massy (ex-international et actuel arbitre). Il y avait aussi un certain Alain Bonnet, l’actuel président du HCS, pour quelques matchs.

De 1998 à 2013, Sierre est resté quinze ans en LNB avant d’être mis en faillite et de redémarrer tout en bas de l’échelle, en 3e Ligue (6e division nationale). Les Valaisans ne mettront que six années pour réussir quatre promotions et retrouver cette LNB devenue Swiss League. Une promotion obtenue en 2019, aux tirs au but du dernier match de la finale des play-off contre HCV Martigny!

Thibaut Monnet, 7 Mondiaux!

Sierre peut espérer suivre les traces d’Ajoie dans les prochaines années. Les deux entités sont populaires et semblent capables de s’installer tout en haut du classement de 2e division. C’est déjà vrai pour Ajoie, cela le sera probablement pour Sierre dans quelques saisons avec l’édification très attendue d’une nouvelle aréna de 5000 places à l’horizon 2025.

Pour son retour en Swiss League, Sierre n’a pas connu le bonheur de se qualifier pour les play-off. Ce qui n’était qu’une demi-mauvaise surprise, puisque l’équipe venait donc d’être promue et manquait de joueurs expérimentés.

Le coach québécois Dany Gelinas compose cette saison avec une paire d’étrangers (la même qu’en 2019/20), elle aussi québécoise, composée du centre Eric Castonguay et de l’ailier Guillaume Asselin. Ils seront cette fois entourés d’un quatuor de routiniers avec le gardien Remo Giovannini, l’incontournable Goran Bezina (légende du GE Servette) en défense, ainsi que les attaquants Thibaut Monnet (7 Championnats du Monde avec la Suisse) et Tomas Dolana en attaque. On note aussi les présences décisives et massives des deux fils de Gil Montandon, Maxime derrière et Arnaud devant.

Article présenté par: