Brûleurs de Loups Grenoble

 Le «must» de la D1 française

Le championnat de France – la Ligue Magnus – a longtemps vécu sous l’hégémonie des Dragons de Rouen, titrés 10 fois entre 2001 et 2018, dont quatre succès à la suite de 2010 à 2013. Depuis 2014, la compétition nationale s’est équilibrée: les titres sont alors revenus à Briançon (2014), Gap (2015 et 2017), Rouen (2016 et 2018) et… Grenoble (2019).

Oui, les «Brûleurs de Loups» de Grenoble sont les champions en titre, puisque il n’y a pas eu de champion en 2020 (comme en Suisse). Les Grenoblois étaient les favoris à leur propre succession, puisqu’ils ont terminé en tête de la saison régulière 2019/20 devant Rouen, Angers et Amiens. Les Grenoblois ont épaté par leur incroyable potentiel offensif, enfilant 199 buts en 40 matchs aux portiers adverses, soit une moyenne de 5 buts par match.

C’est donc logiquement qu’on retrouve 5 Grenoblois parmi les 10 meilleurs compteurs de la Ligue Magnus. Parmi eux, meilleur pointeur de la ligue, l’Américain Alex Aleardi (63 points en 40 parties).

Que de Nord-Américains!

La Ligue Magnus est par ailleurs très ouverte aux étrangers. Grenoble composait la saison dernière avec 6 Canadiens, 2 Américains et 1 Tchèque. Tous sont encore sous contrat pour l’exercice 2020/21. Ils sont bien entendu décisifs dans les performances de leur équipe, avec 7 «légionnaires» dans leurs 10 meilleurs compteurs (Alex Aleardi, Joël Champagne, Denny Kearney, Kyle Hardy, Sébastien Bisaillon, Patrick McEachen et Yann Sauvé). Et le poste de gardien titulaire confié au Tchèque Lukas Horak.

Parmi les Français, on citera Damien Fleury, 3e compteur de l’équipe venu dépanner Lausanne en 2013/14 (8 matchs), et Sacha Treille, frère de l’ex-Genevois Yorick (2005 à 2007). Fleury a connu les championnats d’Allemagne, Finlande et Suède, mais aussi la KHL avec la formation chinoise (!) de Kunlun. Treille a passé 6 ans dans le championnat de la République tchèque.

 

 

Article présenté par: