Matchs

Programme:

Lundi 12.8.2019 19h30  Fribourg Gottéron – HK Nitra                4 – 2
Mardi 13.8.2019 19h30   Genève Servette HC  – HK Nitra                 6 – 1
Mercredi 14.8.2019 19h30   Lausanne HC – CSKA Moscou                  0 – 2
Jeudi 15.8.2019 19h30  CSKA Moscou – Genève Servette HC                 9 – 1
Vendredi 16.8.2019 19h30  CSKA Moscou – Fribourg Gottéron                 0 – 1
Samedi 17.8.2019 19h30   Lausanne HC – Brûleurs de Loups Grenoble                 7 – 2

 

Lundi 12 août à 19h30

Rencontre très plaisante entre le  HK Nitra et Fribourg-Gottéron pour l’entame des 24èmes Hockeyades Vallée de Joux.

C’est après une minute de jeu et devant 525 spectateurs médusés que le joueur de Nitra, Kale Kerbashian propulse le puck au fond des filets. Les slovaques n’en restent pas puisqu’ils doublent la mise 5 minutes plus tard en supériorité numérique sur une réalisation d’Andrej Kollar.

Les fribourgeois se remettent rapidement en ordre de marche par l’intermédiaire de Matthias Rossi qui réduit la marque 1 minute plus tard. Et après un contrôle chanceux en zone neutre, la rondelle parvient à Viktor Stalberg qui égalise peu après 10 mn de jeu. Le final de ce premier tiers se révèle définitivement romand puisque Julien Sprunger marque le 3ème but après 16 minutes 30 de jeu.
Au cours de ce premier tiers, les temps forts se succèdent de part et d’autre, chaque équipe profitant des erreurs adverses ou supériorités numériques pour marquer.

La second tiers temps est moins prolifique puisqu’aucune des 2 formations ne réussit à trouver le chemin des filets. Cette période est toutefois largement à l’avantage des fribourgeois en témoigne cette superbe combinaison à l’issue de laquelle David Desharnais se retrouve seul face au gardien mais la rondelle heurte le montant après un shoot subtil du revers.

La situation reste similaire après la seconde pause. Les slovaques montrent beaucoup de difficultés à se dégager et à créer du jeu. Seul un face à face en faveur des slaves aurait pu les remettre dans le match après 5 minutes mais le gardien Ludovic Waeber très en verve ce soir remporte son duel. Et la domination de Gottéron se concrétise par un tir masqué et surpuissant de la ligne bleue d’Andrey Bikov qui trompe le portier slovaque.

Au final, victoire logique de Fribourg-Gottéron après un match de très bon calibre qui, on le souhaite, en annonce d’autres tout au long de la semaine. Rendez-vous demain mardi à 19h30 HK Nitra / Genève Servette HC.

 

Mardi 13 août    500 spectateurs

Une belle équipe de Genève-Servette finit par asphyxier des slovaques qui lâchent prise dans le dernier tiers.

Belle entame de match de la part des servettiens dans les 5 premières minutes. Puis le jeu s’équilibre après 9 minutes de jeu avec de belles occasions des 2 côtés sans pour autant trouver le chemin des filets. La fin du tiers se joue sur le même mode malgré 3 supériorités numériques, la première contre les slovaques et les deux suivantes contre les romands qui finalement ne donnent rien.

Il n’en va pas de même après la reprise puisque Timothy Kast ajuste le gardien slave après 44 secondes de jeu. Les joueurs de Nitra ne s’en laissent pas compter et égalisent par l’intermédiaire de Denis Patoprsty 5 minutes plus tard.
La suite est globalement à l’avantage des pensionnaires du bout du lac. Un tir de pénalité est même sifflé en faveur des Genevois après un cafouillage devant le but adverse mais Aurélien Marti ne parvient pas à convertir cette occasion.
Un superbe tir de Noah Rod est ensuite stoppé par la transversale et il faut finalement attendre quasiment la 39ème minute pour que Marco Maurer prenne l’avantage sur un tir magistral de la ligne bleue.

La 3ème période débute par un deux minutes sifflé contre chaque équipe avant que l’aigle servetien ne terrasse définitivement son adversaire en l’espace de 6 minutes ! 4 buts marqués entre la 48ème et la 54ème minute par Henrik Tommernes, Eric Fehr, Tommy Wingels puis à nouveau Eric Fehr. Un véritable trou d’air pour des slovaques qui n’ont pas tenu physiquement face à des genevois visiblement plus affutés.

 

Mercredi 14 août 2’500 spectateurs

Lausanne HC se bat avec conviction et obtient un très bon résultat contre les champions de KHL

Un début de rencontre sans round d’observation et deux équipes très concentrés produisent un excellent jeu. Les moscovites poussent naturellement sans toutefois trouver la faille malgré une supériorité numérique à l’entame de la 13ème minute. Et au grand dam des supporters présents, tous acquis au club lémanique, Anton Slepyshev, inscrit le premier but pour les moscovites. 1-0 pour le CSKA à l’issue de la première période mais tout reste possible…

Le second tiers repart sur des bases similaires avec un 2mn de part et d’autre qui ne donne rien. Et une grosse erreur défensive est à l’origine du second but moscovite. Le défenseur rate sa relance et Maxim Mamin qui n’en demandait pas tant trompe le portier romand en face à face.
Juste avant la pause, les lions manquent une énorme occasion. L’attaquant fixe le gardien russe et passe à son coéquipier qui manque le puck devant un filet qui lui tend les bras.

 

Jeudi 15 août 1’800 spectateurs

Le CSKA Moscou aligne sa meilleure équipe et domine physiquement et techniquement Genève-Servette.

Les moscovites trouve rapidement le chemin des filets après 2 minutes 45 secondes de jeu par l’intermédiaire de Pavel Karnaukhov.
Les débats se tendent un peu dans la foulée. Les genevois reviennent alors dans la partie en profitant d’une supériorité numérique et c’est Eliot Berthon qui glisse le puck dans la cage peu avant la 9ème minute.

Ce premier tiers s’avère assez équilibré sur le plan physique toutefois la technique des joueurs russes leur permet de se créer plus d’occasions.

La seconde période débute comme la première avec un but après une minute trente sur la glace. Seul dans l’axe, Jiri Sekac trompe le portier genevois d’un tir du poignet entre les jambes. Maxim Mamim triple l’addition à la 31ème grâce à un tir dans la lucarne gauche.
Puis à nouveau en situation de supériorité numérique, et après llusieurs phases de ce type,  Tommy Wingels redonne du lustre au plumage de l’aigle.  3- 2, le score reflète une partie somme toute assez équilibrée.

Le troisième tiers ne sera malheureusement pas du même tonneau pour les joueurs de la cité de Calvin. Leurs contradicteurs haussent en effet leur niveau de jeu en accélérant le jeu et en multipliant les combinaisons impressionnantes. Les slaves trompent 5 fois le dernier rempart genevois sur différents cas de figure, tir de loin, décalage sur l’aile et remise au centre ou but en supériorité numérique.
Sur un contre rondement mené et grâce à une habile déviation, Timothy Kast réduit le score pour les servettiens 2minutes 30 avant la fin du match.

La dernière réalisation du CSKA est un modèle du genre pour tous les amateurs de hockey avec un beau jeu de passe, puis une fixation du gardien par l’ailier qui en reculant offre le puck au centre qui n’a plus qu’à le glisser au fond des filets.
A l’issue de ce match et malgré la défaite de leur équipe favorite, les spectateurs repartent persuadés d’avoir assisté à une rencontre de très haut niveau.

 

Vendredi 16 août    1’700 spectateurs

Grâce à un but en première période, Fribourg-Gottéron l’emporte sur le CSKA Moscou par un blanchissage.

Entame de match assez équilibrée avec une exclusion temporaire de chaque côté. La situation se débloque à la 10ème minute par un but de Kilian Mottet suite à une belle phase de jeu des dragons. Le portier fribourgeois réalise ensuite un très bel arrêt en fin de supériorité russe. Il capte du gant le puck qui se dirige tout droit dans sa lucarne gauche.
Pour la première fois lors des Hockeyades 2019, Le CSKA est mené à la marque à la fin d’un tiers.

Dès la reprise l’équipe romande se crée plusieurs occasions sans toutefois réussir à scorer. Les moscovites durcissent le jeu et se font pénaliser sans que l’équipe de Gottéron n’en profite. Le score n’évolue pas jusqu’à la fin de la période et l’on sent la tension monter dans le camp moscovite.

Le début du troisième tiers s’avère assez équilibré mais les champions d’Europe sentant le vent de la défaite souffler, exerce une pression de plus en plus forte sur Reto Berra, le dernier rempart suisse. Mais ce dernier, héroïque, sort la partie des grands soirs et résiste à tous les assauts des hommes de l’est. Fribourg est à deux doigts de scorer en contre à 3 contre 1, malheureusement cette situation est mal négociée par les dragons. L’entraîneur russe joue son va-tout et sort le gardien ce qui engendre des situations compliquées pour les helvètes. Mais ceux-ci, bien regroupés devant la cage font front. Et quelques secondes avant la sirène, un fribourgeois s’échappe à la lutte avec un arrière du CSKA parvient à tirer dans le but vide… le puck passe à côté.

On retiendra principalement de cette partie la magnifique prestation du gardien fribourgeois Reto Berra, élu homme du match pour sa formation. Le reste l’équipe est également à féliciter pour sa vaillance et la qualité de son jeu. La saison 2019/2020 part sur de bons rails pour Fribourg-Gottéron.

 

Samedi 17 août 600 spectateurs

Lausanne HC prend l’ascendant technique et physique sur les champions de France en titre.

La première période de domination est clairement grenobloise et se conclut par un but de Kyle Hardy après 7 minutes 30 de jeu. Son tir du poignet dans l’axe à 7m est dévié juste devant le gardien et passe juste au-dessus de son épaule gauche. Les brûleurs de loups récidivent à la 14ème minute sur une attaque à 2 contre 1. Peter Valier feinte la passe et propulse le puck dans la lucarne gauche.
Le LHC réagit dans la minute qui suit et c’est Christoph Bertschy qui réduit fort justement le score. Son équipe prend alors l’ascendant jusqu’à la fin de la période.

A l’issue de la première pause, les lausannois rentrent sur la glace beaucoup plus déterminés qu’en début de rencontre. Après une grosse mise en échec, les lions récupèrent le puck en zone offensive et marquent par l’intermédiaire de Yannick Herrenn à 27 minutes 30. Deux minutes plus tard, sur une sortie hasardeuse du gardien grenoblois, les vaudois en infériorité numérique récupèrent le puck. C’est Cory Emmerton qui se charge de pousser la rondelle dans le but vide. Et à la 35ème minute, Josh Jooris se retrouve seul face au gardien et le trompe d’une petite louche au-dessus du bras gauche.
L’addition pourrait se corser sans un arrêt de grande classe du portier isérois qui couché parvient tout de même à stopper le rebond du gant à bout de bras. Fin de la période LHC 4 – Grenoble 2

Dès la reprise et par deux fois, les lions profitent d’une situation de supériorité numérique pour scorer sur des tirs puissants.  Ronalds Kenins après 26 secondes puis Joël Genazzi 6 minutes plus tard. Et c’est Christoph Bertschy qui marque le dernier but sur une grosse erreur de marquage de la défense adverse. Comme le laissait présager la fin de la 2ème période, le LHC prend l’ascendant dans la 3ème période avec un score de 3 – 0 sur la période. Grenoble parfois maladroit techniquement et stratégiquement s’incline malgré une excellente prestation du défenseur gauche Hardy.