CSKA Moscou

AVEC 7 CHAMPIONS OLYMPIQUES !

Le célébrissime CSKA Moscou évolue en KHL (Kontinental Hockey League), championnat professionnel russe étendu géographiquement, puisqu’on y découvre des équipes du Kazakhstan (Barys Astana), de Lettonie (Dinamo Riga) et de Biélorussie (Dynamo Minsk). Jusqu’ici pas de surprise. Mais aussi des formations de Slovaquie (Slovan Bratislava), de Finlande (Jokerit Helsinki) et de Chine (Kunlun Red Star).

2017/18 coïncidait avec la 10e saison de la KHL. Depuis quatre ans, le CSKA Moscou est redevenu un club en vue, avec deux finales perdues (2016 et 2018) et une finale de conférence. En 2018, c’est le Ak Bars Kazan qui a gagné la finale.e célébrissime CSKA Moscou évolue en KHL (Kontinental Hockey League), championnat professionnel russe étendu géographiquement, puisqu’on y découvre des équipes du Kazakhstan (Barys Astana), de Lettonie (Dinamo Riga) et de Biélorussie (Dynamo Minsk). Jusqu’ici pas de surprise. Mais aussi des formations de Slovaquie (Slovan Bratislava), de Finlande (Jokerit Helsinki) et de Chine (Kunlun Red Star).Le célébrissime CSKA Moscou évolue en KHL (Kontinental Hockey League), championnat professionnel russe étendu géographiquement, puisqu’on y découvre des équipes du Kazakhstan (Barys Astana), de Lettonie (Dinamo Riga) et de Biélorussie (Dynamo Minsk). Jusqu’ici pas de surprise. Mais aussi des formations de Slovaquie (Slovan Bratislava), de Finlande (Jokerit Helsinki) et de Chine (Kunlun Red Star).

L’effectif moscovite est principalement composé de joueurs russes, mais début juillet on y découvrait aussi 5 étrangers, dont 3 présents la saison passée: le gardien suédois Lars Johansson (qui a moins joué qu’Ilya Sorokin), le défenseur canadien Mat Robinson (présent aux Jeux de PyeongChang) et l’attaquant canadien Greg Scott. Kaprizov, Grigorenko et bien d’autres

Les deux nouveaux mercenaires sont le défenseur suédois Klas Dahlbeck (Carolina Hurricanes, 170 matchs de NHL, aucun Mondial à son actif) et l’attaquant Linden Vey (ZSC Lions, aussi sélectionné pour les derniers Jeux Olympiques). Si Linden Vey n’a que peu brillé en Suisse (15 matchs, 2 buts et 6 assists), il était le 5e meilleur compteur de KHL la saison passée, sous les couleurs de Barys Astana, où il a évolué jusqu’en février. Du côté des joueurs russes, les meilleurs atouts offensifs étaient, la saison dernière, un trio à 40 points: Maxim Shalunov, Sergei Shumakov et Kirill Kaprizov. En play-off, d’autres joueurs ont alors pris le relais et cumulé les points: Mikhail Grigorenko et Alexander Popov en tête (13 points chacun). On retrouve dans cette équipe du CSKA Moscou 2018/19 sept joueurs champions olympiques en février dernier en Corée du Sud: le gardien Ilya Sorokin (numéro 2 de la Sbornaja); les défenseurs Alexei Marchenko et Nikita Nesterov; et les attaquants Sergei Andronov, Mikhail Grigorenko, Kirill Kaprizov (2e meilleur compteur de la Russie) et Ivan Telegin.

Article présenté par: