Brûleurs de Loups Grenoble

Enfin titrés, 10 ans après

 

Les Brûleurs de Loups de Grenoble étaient une équipe-phare de la 1redivision française dans les années 2000, avec 3 finales dont 2 titres (2007 et 2009) et 4 demi-finales. C’était alors moins bon à partir de 2010 à 2016 (une demi-finale et une finale perdues), avec ensuite un regain de performances ces trois dernières saisons: demi-finale en 2017, finale perdue en 2018 et finale gagnée en 2019. Oui, Grenoble est champion de France 10 ans après son dernier titre.

Les 10 derniers titres ont donc consacré Rouen à 6 reprises, Gap 2 fois, Briançon 1 fois et donc Grenoble 1 fois. Les Brûleurs de Loups, 2ede la saison régulière derrière Rouen, sont allés le chercher ce titre, au terme d’une terrible série en «best-of-seven» remportée au 7ematch (décisif) à Rouen. 6 des 7 matchs se sont conclus sur une marge d’un seul but, dont un 2:1 en faveur de Grenoble au 7ematch.

Grenoble est notamment allé gagner 3 fois sur 4 à Rouen! Menés 1:0 à l’amorce du 3etiers de ce 7ematch, les Brûleurs de Loups ont d’abord égalisé à la 43eminute par le défenseur Christophe Tartari, avant de prendre définitivement l’avantage à la 54eminute par l’ex-Lausannois Damien Fleury (31 buts cette saison). On note les assistances de Sacha Treille sur les 2 buts.

 

Contre Berne en CHL

 

Grenoble a pu s’appuyer lors de cette saison 2018/19 à succès sur une demi-douzaine de Nord-Américains (dont Denny Kearney, USA; Joël Champagne, Maxime Legault, Sébastien Bisaillon, Kyle Hardy, Patrick McEachern, tous du Canada), mais son meilleur compteur était français.

Il s’agissait de Guillaume Leclerc (82 points, dont 36 buts, en 59 parties). Hélas pour Grenoble, Leclerc a rejoint l’équipe slovaque de Poprad. Les autres ténors grenoblois sont restés fidèles, à l’image de l’excellent portier tchèque Lukas Horak: 94,1% d’arrêts en play-off, 92,5% en saison régulière.

Le défenseur Antonin Manavian (9 championnats du monde) n’avait pas encore été reconduit à fin juin. Sacha Treille (12 Mondiaux) et Damien Fleury font, eux, toujours partie de l’effectif. Se joint à eux l’international Peter Valier (Bordeaux). En Champions Hockey League, Grenoble a hérité d’un sacré groupe avec les Suédois de Skelleftea, le vice-champion de Finlande Kärpät Oulu et… le champion de Suisse, Berne!

Article présenté par: